« Innov Day TP » : 3 innovations à suivre

« Innov Day TP » : 3 innovations à suivre

Quelle innovation va révolutionner les travaux publics en 2021 ? C’est la question centrale des « Innov Day TP » (concours de l’innovation dans les travaux publics). Depuis le 19 avril, 50 innovations s’affrontent dans 3 univers distincts : les transitions numériques et robotiques, la sobriété énergétique et les green technologies. Les votes se terminent le 16 mai prochain et en attendant que le jury les départage, Campus TransfoNum a sélectionné des 3 innovations qui pourraient marquer le bâtiment de demain.

360 smart connect

360 smart connect, c'est avoir accès à l'ensemble des données du bâtiment, via son smartphone.

Toujours plus de traçabilité dans le bâtiment avec la solution développée par 360 Smart connect. Grâce à des marqueurs NFC ou un QR Code à apposer sur les murs des immeubles par exemple, on peut avoir accès à toutes les données liées à ces derniers. Ces marqueurs, sous la forme d’autocollant, d’affiche ou de modules fixés deviennent une source d’informations et de services. En approchant un smartphone vous pouvez afficher les données et caractéristiques de l’objet, consulter sa documentation, voir y ajouter des fichiers. Le système ne demande pas d’application préalablement installée, juste une connexion internet. Un lien URL est alors généré et l’utilisateur peut consulter les informations en lien avec le QR code qu’il a scanné, ajouter des données ou encore suivre les mises à jour et programmer des actions. Tout ceci afin d’assurer un meilleur suivi de chantier, une bonne gestion du stockage des matériaux ou encore la synchronisation de ces informations avec la maquette Bim.

Enerplage

La thalassothermie vous connaissez ? A ne pas confondre avec la thalassothérapie évidemment. Cette technique consiste à recueillir l’eau de la mer pour alimenter une pompe à chaleur. La puissance calorifique de la mer produit ainsi de l’eau chaude ou froide et permet d’alimenter les infrastructures situées sur le littoral. Ce système est possible grâce au sable de la plage qui draine et filtre l’eau de mer ce qui évite le colmatage des échangeurs de la pompe à chaleur avec des filtres supplémentaires. La solution est donc écologique et très peu chère puisque l’eau de la mer est une ressource inépuisable et gratuite. Actuellement, ce procédé a été instauré au centre de thalasso de St-Jean-de-Luz où Enerplage alimente en eau salée les bassins et répond aux besoins de climatisation des bâtiments. L’entreprise Ecoplage, avec cette solution, entend lutter contre l’érosion des plages et lutte pour la valorisation de l’eau de mer.

Valorisation agro-écologique des terres de chantier par Terra Innova

Et si les chantiers de construction de demain étaient plus verts ? Les terres, sont souvent considérées comme des déchets par les entreprises du BTP et elles sont coûteuses à éliminer pour elles. Dans un même temps, la croissance démographique mondiale s’intensifie et il faut plus de terres agricoles disponibles. Terra Innova propose une solution : réutiliser les terres de chantiers du BTP, peu valorisées, vers l’agriculture. D’après la société, la France produirait 160 millions de tonnes de déblais par an, qui vont directement en Installation de stockage de déchets inertes (ISDI) s’ils ne sont pas valorisés. Terra Innova propose d’accompagner les maîtres d’ouvrages dans la valorisation des sédiments et des terres à évacuer. Pour cela, une étude préliminaire est entreprise afin de déterminer les matériaux valorisables. Si la faisabilité du projet est avérée, les maîtres d’ouvrages bénéficient d’un accompagnement à la fois technique, juridique et administratif, même si financièrement cela reste du ressort de l’entreprise de BTP. Si cette solution est adoptée, in fine, on peut imaginer une diminution conséquente des  émissions de CO² liées au transport des matériaux et une meilleure prévention de l’érosion des sols, le tout dans un schéma dit « d’économie circulaire ».

AD

Journaliste