Connectivité, mobilité électrique, rénovation performante…  Ça bouge côté labels

Connectivité, mobilité électrique, rénovation performante… Ça bouge côté labels

En quelques mois, trois labels sont apparus ou ont fait peau neuve, ces derniers mois. Présentation. 

 

> Smartcore de WiredScore : pour attester de la qualité d’usage d’un bâtiment « intelligent »

logo-smartcore-wiredscore

Présenté officiellement en avril, le label Smartscore veut distinguer les immeubles intelligents. Il a été développé par Wiredscore – déjà à l’origine d’un label éponyme, qui distingue la connectivité des immeubles depuis 2013 – en collaboration avec les 90 utilisateurs du WiredScore Smart council.

Smartcore veut « définir ce que sont les immeubles intelligents et comment les développer, permettant aux propriétaires à la pointe du progrès technologique de communiquer sur la qualité d’usage de leurs immeubles ». Il veut répondre « à la demande croissante d’un cadre clair et partagé sur ce qu’est réellement un immeuble intelligent, et sur la manière dont ce cadre peut être appliqué », et s’appuie sur quatre axes : efficacité opérationnelle, durabilité et respect de l’environnement, expérience utilisateur et pérennité.

Près de 70 immeubles dans 7 pays appartenant à 44 propriétaires. En France, une dizaine d’immeubles ont déjà obtenu ce nouveau label, dont le siège de Gecina. La label se veut complémentaire des labels Breeam, Leed, Reset et Well et du label R2S, initié par la Smart Building Alliance.

> Pour en savoir plus sur le label SmartCore
> Pour en savoir plus sur le label WiredScore
> Pour en savoir plus sur #Cloud.Paris, un bâtiment de bureaux qui a décroché le label WiredScore Gold en 2017

> R2S 4 Mobility, pour évaluer la qualité des bornes de recharge de véhicules électriques

R2S 4 Mobility_SBA

Pour accompagner le déploiement des IRVE – les « Infrastructure de recharge de véhicules électriques » – dans les bâtiments, la Smart Building Alliance propose depuis début juin une extension de son label R2S, lui-même destiné à évaluer la connectivité et les capacités communicantes des bâtiments non résidentiels.

Baptisé R2S 4 Mobility, ce nouveau cadre de référence repose sur l’indicateur Smart EV-Scoring allant de D à A « qui permet de qualifier l’infrastructure de recharge déployée dans les bâtiments » tertiaires et résidentiels collectifs. Le cahier des charges comprend 5 sous-thèmes « : « pré-équipement et dimensionnement, équipement initial, fonctionnalités de l’IRVE, interopérabilité et évolutivité, exigences générales : Qualité et conformité. Le dispositif doit permettre « à terme, l’émergence de nouveaux services autour de l’énergie comme la mise à disposition d’une borne de recharge à un tiers et la facturation à l’usage, la distinction entre une énergie carbonée ou décarbonée ou encore le stockage de l’énergie en période creuse et la restitution en période de pointe pour l’alimentation du bâtiment en électricité ». 

> Pour en savoir plus sur le label R2S 4 Mobility

> Le label BBC rénovation refondu pour prendre en compte les émissions de CO2, entre autres

label-effinergie_reno_BBC_bascarbone

Disponible dès le 1er octobre 2021 pour les logements comme pour les bureaux, le label BBC Rénovation « nouvelle formule » d’Effinergie, baptisé « BBC Rénovation basse consommation & bas carbone » intègre de nouveaux critères, en matière d’émissions de CO2 notamment. À signaler également : l’exigence d’un seuil de perméabilité à l’air de l’enveloppe précis, une meilleure prise en compte du confort d’été et un contrôle des systèmes de ventilation et des réseaux aérauliques (via le protocole Promevent entre autres)… Les thématiques « biodiversité » et « éco-mobilité » font également leur entrée dans le référentiel. Une page du site web d’Effinergie sera bientôt proposée pour accompagner les professionnels sur la première problématique. L’évaluation de l’éco-mobilité reposera elle sur l’outil Écomobilité Effinergie, déjà utilisé dans le label neuf. 

> Pour en savoir plus sur le nouveau label BBC rénovation et découvrir l’infographie explicative en détail

ALS

Journaliste